proklisi_ooriksias

L’induction d’ovulation est le processus simple qui vise à renforcer les ovaires à produire et à libérer un ou plusieurs ovules  afin d’augmenter la probabilité de conception.

Cette méthode est la confrontation principale du problème de l’infertilité en augmentant la probabilité de conception après un contact régulier ou l’insémination artificielle (IIU).

L’induction d’ovulation consiste à administrer des pilules (avec clomifène  comme représentant classique) ou des injections (gonadotrophines), tandis que dans certains cas, elles peuvent être combinées simultanément. Normalement, l’ovulation commence  le 2ème – 3ème jour du cycle et dure jusqu’à ce que la femme soit prête pour l’ovulation. La patiente est surveillé souvent par échographie fréquente des ovaires et des tests sanguins hormonaux pour assurer la réponse appropriée aux médicaments et de déterminer la taille des ovules, de leur croissance et de l’épaisseur de l’endomètre.

Lorsque il est jugé que les follicules se sont développés, c’est-à-dire, ils ont acquis un diamètre supérieur à 17 mm et la valeur d’œstradiol a atteint le pourcentage désiré en fonction du nombre de follicules (150-200 pg / ml pour chaque follicule), on administre à la patiente une injection de gonadotropine chorionique qui contribue à la maturation finale des ovules afin que l’ovulation suit et le rapport planifié ou l’insémination.

Ce traitement est recommandé aux femmes qui produisent des niveaux faibles d’hormones qui induisent l’ovulation, qui n’ont pas d’ovulation ou elles ont une ovulation normale, mais présentent une infertilité inexpliquée ou les femmes qui présentent de la dysménorrhée et le syndrome des ovaires polykystiques inexpliqué. En outre, il est proposé dans certains cas, des jeunes couples souffrant d’infertilité à court terme, des couples vivant séparément, etc.

CONTACT US

En cours d’envoi
ΚΑΛΕΣΤΕ ΜΑΣ
ΚΛΕΙΣΤΕ ΡΑΝΤΕΒΟΥ

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?