Scientist pipetting sample into a petri dish in a laboratory

L’insémination intra-utérine (IIU) est une méthode de reproduction assistée. Il s’agit d’un procédé simple, lorsque la quantité des spermatozoïdes est placée directement à travers le col dans l’utérus.

La procédure est la suivante:

Le recueil du sperme du partenaire est effectué qui est placé dans un laboratoire spécial, de afin de faire le nettoyage nécessaire du liquide séminal, puis le renforcer. Il n’est pas possible d’introduire le sperme directement dans l’utérus, en raison des produits chimiques présents dans le liquide séminal, qui peuvent provoquer des contractions extrêmement douloureuses de celui-ci. Les spermatozoïdes sont séparés en motilité des ceux qui sont morts et d’autres cellules du sperme, grâce à l’utilisation de solutions visqueuses. Il faut environ 2 heures de traitement du sperme.

En même temps, on réalise une échographie pour constater l’ovulation de la femme, puisque, la condition préalable à inséminer, est l’ouverture des trompes utérins afin que les spermatozoïdes puissent circuler en eux, dans le but de leur rencontre avec l’ovule et sa fécondation. Lorsque les conditions le permettent, le placement du sperme à l’aide d’un cathéter fin a travers le col, à l’intérieur de l’utérus, presque au moment de l’ovulation.

Il s’agit d’une procédure totalement indolore qui ressemble au test de Pap et ne dure que 5 minutes. Elle ne nécessite pas d’anesthésie et peut être faite en toute sécurité dans un environnement médical ou à proximité du laboratoire. Le succès de l’insémination varie, mais est d’environ 15% à 20% pour chaque tentative. Les «effets secondaires» les plus importants de l’insémination sont la grossesse multiple et l’hyperstimulation ovarienne.

CONTACT US

En cours d’envoi
ΚΑΛΕΣΤΕ ΜΑΣ
ΚΛΕΙΣΤΕ ΡΑΝΤΕΒΟΥ

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?