diegersi_oothikon_2

La fécondation in vitro (FIV) est basée sur la stimulation ovarienne classique afin de produire plus d’ovules par rapport à l’un ovule que la femme libérerait normalement pendant son cycle naturel. La FIV peut être réalisée avec un très faible nombre d’ovules, mais le taux de réussite est significativement plus élevé quand plus d’ovules sont récupérés.

Dans la stimulation ovarienne pour la FIV, l’objectif est la production d’environ 8-15 follicules qui produiront d’ovules qualitative dans le processus de récupération des ovules. Quand un nombre suffisant de follicules (petits kystes contenant les ovules) a atteint une taille suffisante, le prélèvement des ovules est prévu.

Il y a trois (3) protocoles de base pour la stimulation ovarienne dans la FIV. Le Protocole Long, le Protocole Court  et le Protocole Antagoniste.

  • Protocole long: Il commence le 2ème ou le 21 ème jour du cycle, suivi par l’administration de médicaments appelés analogues de la GnRH – analogues qui sont administrés pendant 10-14 jours et sont destinés à préparer et à supprimer les ovaires, en  arrêtant temporairement leur fonctionnement. Ensuite, pendant la menstruation, un test de sang est fait pour le contrôle des hormones. Ensuite, parallèlement à l’administration de GnRH-analogue, l’administration du médicament pour la stimulation commence, qui aide à la production des plusieurs follicules. Lorsque plus de 3 follicules sont plus grandes que 17 mm, puis s’effectue l’injection de gonadotrophine chorionique (Pregnyl ou Ovitrelle) (injection de nuit), étant nécessaire pour la maturation finale des ovules. Le prélèvement d’ovules est prévu d’être effectué 34-36 heures après l’administration de gonadotrophine chorionique.

 

  • Protocole court: Il commence le 2ème jour du cycle avec des médicaments de suppression de l’ovulation (GnRH analogues), puis après une journée passée, les médicaments de stimulation ovarienne sont ajoutés au traitement. La surveillance du développement folliculaire correcte est une combinaison de tests sanguins et l’échographie par voie vaginale, comme dans le protocole long. Cela vaut également pour l’administration finale de gonadotrophine chorionique. En total, ce schème dure pour environ 8-14 jours.

 

  • Protocole Antagoniste: Le protocole antagoniste  est plus récent des deux autres au cours duquel de nouveaux médicaments appelés GnRH-antagonistes (Cetrotide, Orgalutran) sont administrés. Il commence à partir du 2ème jour du cycle avec les médicaments de stimulation ovarienne. Après 5-7 jours les médicaments qui suppriment l’ovulation (GnRH antagonistes) sont ajoutés. Ce schème dure environ 8-14 jours.

CONTACT US

En cours d’envoi
ΚΑΛΕΣΤΕ ΜΑΣ
ΚΛΕΙΣΤΕ ΡΑΝΤΕΒΟΥ

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?