eksosomatiki_3

Lors de la fécondation in vitro (FIV) les ovules sont fécondés par les spermatozoïdes en laboratoire (in vitro), et puis les embryons générés sont transférés dans l’utérus. Plus de 5 millions d’enfants sont nés dans le monde entier avec la méthode de fécondation in vitro ; la première naissance a eu lieu en 1978 en Angleterre.

Le processus commence avec la stimulation médicamenteuse des ovaires, ayant comme objectif la production augmentée des ovaires. Puis, une série d’injections est administrée pour empêcher la rupture des follicules et l’ovulation avant le prélèvement des ovaires dans le laboratoire. Avant le processus ci-dessus, encore une injection suit, qui mûrit et prépare les ovaires.

Le prélèvement des ovaires est effectué environ 36 heures après avoir réalisé la dernière injection. Les ovaires qui sont ramassés pendant la FIV classique, sont mélangés avec des spermatozoïdes sélectionnés du partenaire ou du donneur dans des comprimés de culture spéciaux. Un pourcentage  de ces ovules est fécondé et ensuite les embryons obtenus, après avoir été  cultures dans des conditions appropriées, sont transférés dans l’utérus.

La FIV est proposée:

  • Chez les femmes ayant des problèmes dans les trompes utérins (adhérences, obstruction, etc.)
  • Chez les femmes qui ont soit peu d’ovaires soit d’ovaires de mauvaise qualité
  • Chez les femmes âgées
  • Chez les femmes qui ont des troubles de l’ovulation et n’ont eu aucun succès avec des traitements plus simples (de l’insémination, etc.)
  • Lorsqu’il ya des troubles graves de sperme
  • Lorsque il y a une endométriose grave ou des conditions qui affectent l’adéquation des ovaires et de la qualité des ovules
  • Dans les couples sans cause l’infertilité spécifique qui essaient mais n’ont pas réussi à procréer

CONTACT US

En cours d’envoi
ΚΑΛΕΣΤΕ ΜΑΣ
ΚΛΕΙΣΤΕ ΡΑΝΤΕΒΟΥ

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?