mother breast feeding and hugging her baby

L’allaitement maternel est la façon d’alimentation la plus idéale du nouveau-né dès les premières heures de sa vie.

Le lait maternel est d’une valeur nutritionnelle excellente, prouvé d’être riche en vitamines et anticorps qui forment et améliorent le système immunitaire du nouveau-né. La nature a prévu afin que la production de lait maternel de chaque femme soit en rapport avec les besoins de l’enfant, quel que soit la taille du sein, ce qui n’affecte point la capacité de production de lait maternel. L’allaitement et le lait maternel contribuent à la bonne santé de la mère et du nourrisson, et en outre constituent un moyen fiable d’alimentation et absolument respectueux pour l’environnement.

Le sein est une glande mammaire, qui est influencé par l’augmentation des œstrogènes pendant la grossesse et dont le poids est augmenté d’environ 400 grammes. Le sein comprend: le mamelon, l’aréole, à savoir la région sombre autour du mamelon et la peau générale. Dès la période de grossesse, l’aréole devient de plus en plus large et sombre pour que le nouveau-né puisse la distinguer mieux.

Lors de l’allaitement sont libérées par l’hypophyse deux hormones: la prolactine et l’ocytocine, qui sont transportés par le sang au sein. Grace à la prolactine s’est produit le lait aux alvéoles tandis qu’avec l’ocytocine il est promu aux canaux lactifères et au mamelon. Le nouveau-né prend le mamelon dans sa bouche, puis la retient  avec sa langue et la presse afin de promouvoir le lait dans la partie arrière de la cavité buccale et l’avaler. Pendant chaque allaitement, surtout les premiers mois de la période puerpérale, les deux seins devraient être offerts. En 10 minutes d’allaitement, le nourrisson reçoit environ les 2/3 du lait. Un allaitement dure en moyenne environ 20-30 minutes, toutefois il convient de noter que dans plusieurs cas, la première période après l’accouchement quelques mères peuvent avoir besoin d’allaiter un peu plus longtemps si le nourrisson n’est pas encore familiarisé avec les mamelons et la procédure de la déglutition s’attarde.

Le plus tôt que le nouveau-né est apposé au sein après l’accouchement et le plus souvent qu’il allaite, le plus rapide vient le colostrum (le premier lait que reçoit  le nouveau-né, extrêmement riche en anticorps), et puis le lait normal (en général trois jours suite de l’accouchement).

L’Organisation mondiale de la santé recommande l’allaitement exclusif pendant le premier semestre.

Outre les avantages émotionnels que cache l’allaitement tant pour le nouveau-né  que pour la mère, il y a une série d’avantages supplémentaires pour les deux.

Avantages pour bébé:

  • Renforcement du système immunitaire.
  • Retardement du développement de la maladie cœliaque.
  • Protection contre la maladie de Crohn.
  • Réduction des possibilités de l’apparition de diabète insulinodépendant.
  • Prévention des allergies.
  • Réduction des possibilités de l’apparition de lymphome.
  • Augmentation du quotient intellectuel.
  • Réduction de la carie, prévention de l’obésité et la prévention du risque futur de maladie coronarienne.

Le lait maternel est le meilleur aliment pour bébé:​

  • Il contient la proportion idéale de tous les nutriments nécessaires pour le bon développement du nouveau-né.
  • Il n’a pas besoin d’aucune  préparation spéciale, il est disponible immédiatement et à la température appropriée.
  • Il favorise naturellement le développement de l’enfant.
  • Il protège le nourrisson contre des infections, des maladies virales et des allergies.

Avantages pour la mère:​

  • Réduction des possibilités d’apparition du cancer de sein.
  • Protection contre le cancer de l’endomètre et des infections urinaires.
  • Restauration de l’utérus plus rapide à la condition avant la grossesse.
  • Perte plus rapide du poids pris pendant la grossesse.
  • Économie.

CONTACT US

En cours d’envoi
ΚΑΛΕΣΤΕ ΜΑΣ
ΚΛΕΙΣΤΕ ΡΑΝΤΕΒΟΥ

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?